Le concept d’économie circulaire

Cette transition vers un nouveau modèle devrait conduire dans les années à venir à une mutation profonde des organisations (tant locales que mondiales) et des modes de vie.

Télécharger la feuille de route sur l'économie circulaire (PDF - 3.26 Mo)

Mettre en place une stratégie d’économie circulaire sur un territoire est par nature complexe car elle concerne possiblement tous les acteurs et tous les secteurs d’activités. 
Il est donc nécessaire, dans un premier temps, de prioriser les actions sur les secteurs aux enjeux les plus forts en prenant également en compte la question des ressources et des impacts environnementaux liés.

C’est dans cette optique qu’une analyse par chaîne de valeur a été menée sur les secteurs clés du territoire.

Cette analyse, menée par le cabinet Deloitte pour le compte de la Collectivité Territoriale de Martinique et de l’ADEME, a démontré que la Martinique est, de par sa géographie et son histoire, un territoire très dépendant de l’extérieur sur la question des ressources, ce qui fait d’elle une zone propice au développement de l’économie circulaire. 

La nécessité d’un développement de l’agriculture locale a été souligné, pour favoriser un approvisionnement durable et réduire les importations de denrées alimentaires
Le développement des énergies renouvelables doit permettre de diminuer notre dépendance au pétrole en matière d’électricité ou de carburant pour les transports. Le développement de l’économie de fonctionnalité et de la consommation collaborative permettrait d’envisager de nouvelles solutions pour se déplacer. 

La gestion des déchets reste aussi un défi majeur à relever sur l’île, le réemploi, la réutilisation, la réparation, le recyclage sont aujourd’hui des leviers permettant de limiter la production de déchets, de la retarder ou d’assurer une valorisation de nos déchets, avec des emplois à la clé.

Le développement et la mise en application de ces piliers nécessitent une sensibilisation et une formation de l’ensemble des acteurs locaux, y compris du grand public. 
L’économie circulaire exige un engagement fort des nombreuses parties prenantes du territoire qui mèneront à coup sûr vers un certain nombre de succès s’adossant aux multiples pistes d’amélioration et opportunités identifiées par les acteurs du territoire.

Schéma économie circulaire