7 gestes à adopter au bureau

Éco citoyen - réflexes - au bureau
  1. Appliquer les mêmes principes que chez soi pour économiser sa consommation énergétique 
    (Éviter d’utiliser la climatisation inutilement, éteindre les lumières, éviter de laisser les appareils en veille prolongée, privilégier des équipements collectifs plutôt qu’individuels …)
     
  2. Partager avec ses collègues, les nouvelles initiatives, les réussites… 
    Motiver ses collègues ou ses salariés est un moteur essentiel pour inscrire les changements de comportement dans la durée.
    Ceci passe par la mise en avant de l’impact que peuvent avoir les gestes positifs sur l’entreprise par exemple. 
    En donnant la possibilité à l’équipe de se renseigner sur le coût des principales consommations, de les rapporter au nombre de salarié, pour leur permettre de constater que même des gestes modestes peuvent être efficaces. 
     
  3. Consommer moins et mieux le papier,
    Privilégier le recto/verso, imprimer les documents en 2 pages par feuille, éviter d’imprimer des exemplaires inutiles, utiliser comme brouillon les versos blancs, éviter les abonnements inutiles aux journaux, aux revues même gratuites. 
    Choisir de préférence du papier recyclé et préférez encore une fois les écolabels qui prennent en compte les impacts sur l’environnement tout au long du cycle de vie du produit. Trier correctement les déchets papiers. 

    Être éco-citoyen, moins jeter

  4. Maintenir la fraicheur de l’air pour éviter l’usage de la climatisation 
    Bien ventiler aux heures fraiches, fermer les portes, stores et fenêtres aux heures chaudes
     
  5. Faire attention à l’éclairage inutile !  
    Il est important tout d’abord de bien choisir l’emplacement de son poste de travail, en plaçant son bureau perpendiculairement aux fenêtres permet de mieux bénéficier de la lumière naturelle. Lorsque l’on s’absente de son bureau il est inutile de laisser les lumières allumées. 10 minutes d’éclairage inutile 3 fois par jour, c’est l’équivalent de 5 jours d’éclairage en continu au bout d’1an. 
    Remplacer les lampes énergivores par des lampes économes est également un geste important en terme d’économie d’énergie puisque que l’éclairage représente 15 à 20% des dépenses d’énergie dans les bureaux. 
     
  6. Réduire les déchets ! 
    Etre capable d’identifier la nature des déchets produits par l’entreprise permet ainsi d’adapter les comportements pour améliorer la gestion et réduire la production. 
    La pause-café étant la principale source de production de déchets: emballage de sucre, dosettes, couverts en plastique, gobelets jetables. 
    La communication interne est indispensable pour sensibiliser le personnel et le personnel de ménage ! 
    Le papier, les cartouches d’encre, les toners sont également des déchets présents dans toutes les entreprises et qui peuvent être optimisés et contrôlés : limiter les quantités en évitant de tout imprimer, privilégier le recto/verso, recycler, se renseigner sur les collectes sélectives (municipales ou privées) afin d’intégrer des dispositifs existants, bien communiquer en interne sur l’importance du tri. 
     
  7. Favoriser les déplacements collectifs ! 
    Le transport au travail est le premier poste d’émission de gaz à effet de serre. Les ¾ des trajets se font en voiture avec le plus souvent 1 personne par voiture. Conscient que les transports en commun ne sont pas toujours adaptés aux besoins, il est cependant recommandé de limiter les déplacements en privilégiant par exemple les plates-formes de partage d’information, le regroupement de plusieurs réunions, les réunions téléphoniques ou en visio-conférence, le télétravail, dans la mesure du possible. 
    Le covoiturage est également une solution conviviale qui permet de partager les frais, de réduire la densité du flux sur la route. 

Quelques documents de référence