Le développement du photovoltaïque en Martinique

La source d’énergie solaire est abondante sur tout le territoire et le potentiel de toitures à équiper est important. Les moyens sont mis pour atteindre cet objectif : développement de la filière locale, accompagnement des porteurs de projets, dispositifs de soutien aux investissements et à l’innovation.

Le développement du photovoltaïque en Martinique se poursuivra principalement sur des bâtiments, les terres agricoles étant réservées à la filière agricole, qui elle aussi a des objectifs de développement. 

Les installations photovoltaïques seront quasiment toutes raccordées au réseau électrique de la Martinique, faisant ainsi partie du Système Electrique Insulaire.

Se pose alors la question de son intégration dans ce système, car le photovoltaïque est une énergie dite « intermittente », c'est-à-dire qu’elle produit au fil du soleil (et des nuages !). L’enjeu est d’intégrer cette énergie sans déstabiliser le réseau : En la maîtrisant, la compensant ou en la limitant. 

Le solaire photovoltaïque, concrètement : 

Trois possibilités s’offrent actuellement pour le PV :

  • Non raccordé au réseau (bâtiment isolé, usages agricoles, ou usage spécifique comme le pompage de piscine ou la recharge de véhicule électrique)
  • Raccordé au réseau avec revente de la totalité de l’énergie à EDF, selon un tarif d’achat fixé par arrêté ou dans le cadre d’un appel d’offre de la CRE
  • Un mix entre les deux, qui est l’autoconsommation : Le site est raccordé au réseau, mais l’énergie est consommée par le bâtiment et les usages qui y sont connectés (véhicules électriques…), qui fait ainsi des économies sur sa facture EDF. L’autoconsommation peut être individuelle, ou collective (partage des moyens de production entre plusieurs consommateurs).

Le modèle de production photovoltaïque en autoconsommation est un axe de développement important de la filière PV et pourrait contribuer de manière significative à l’augmentation de la part d’énergies renouvelables dans le mix énergétique. 

Constat sur le PV en Martinique :

  • Environ 2000 maisons isolées ont été électrifiées par du PV, pendant une dizaine d’années (entre 1996 et 2006). Depuis, il s’en équipe très peu, le réseau électrique ayant progressé. Le SMEM peut y apporter un soutien financier (contact SMEM) sous certaines conditions 
  • Plus de 65 MW de centrales photovoltaïques sont connectées au réseau et vendent leur électricité à EDF : Quelques centrales au sol (quand c’était permis), et beaucoup en toitures.
  • Le PV en autoconsommation a commencé en 2016 en Martinique avec quelques installations, mais son développement s’est amorcé en 2017 grâce au soutien fort du PTME par le biais d’un Appel à projet. En tout 1,3 MW sont en cours d’installation, sur une cinquantaine de sites.

Comment agir ? 

L’ADEME soutient le développement du photovoltaïque par un accompagnement technique (conseils, expertise), de l’animation de réseau, des formations, des subventions à la recherche, aux études et aux investissement.

S’informer : 

Si vous avez un projet, contactez l’ADEME.
Guide PV autoconsommation (payant).

Connaitre et maîtriser ses consommations énergétiques 

L’énergie la moins chère et la moins polluante est l’énergie que l’on ne consomme pas. 
Connaissez-vous vos consommations ? savez-vous comment les réduire efficacement ? l’ADEME vous accompagne .

Faire le bon choix d’investissement 

Sur la base de cette démarche de maitrise de l’énergie, vous pouvez étudier les différentes possibilités d’investissement pour faire le choix le plus pertinent pour vous. Pour la production électrique solaire, vente totale de la production à EDF, ou autoconsommation.

Et quel dimensionnement, pour quel usage, et quelle rentabilité ?
L’ADEME vous accompagne par ses conseils, et peut financer les études de faisabilité si elles sont réalisées par un bureau d’étude indépendant. Nous vous fournirons le cahier des charges (PDF - 943.21 Ko)  et une liste de prestataires qualifiés.

Rechercher les financements

Si votre projet est éligible, vous pourrez déposer un dossier de demande de subvention (MSWORD - 1.94 Mo)  à l’ADEME (secrétariat du PTME). 

L’APPELS A PROJETS 2017

En 2017, le PTME a financé le PV en autoconsommation via un appel à projet. 
Pour 2018, le financement se fera au fil de l’eau, sauf pour l’autoconsommation collective, sujet innovant, qui fera l’objet d’un AAP courant 2018. 
Les porteurs de projets intéressés peuvent se rapprocher de l’ADEME sans attendre l’AAP, pour un accompagnement par l’ADEME et ses partenaires dans le montage du projet

S’équiper

Si le projet est subventionné, l’ADEME vous accompagne jusqu’à la fin de sa réalisation, et vérifie le bon fonctionnement de l’installation (suivi pendant plusieurs années après la mise en service).

Les actions exemplaires

En savoir plus sur le projet ARJUN (PDF - 8.28 Mo)

Quelques documents de référence