Collecte,tri et traitement des Déchets

Traitement des déchets SMTVD


Contexte en Martinique 

La collecte des déchets en Martinique couvre l’ensemble du territoire. La production globale de déchets (hors déchets du BTP) représente environ 280 000 t/an. 

Soit plus de 650 kilos par martiniquais et par an, dont 325 kg uniquement composés des déchets d’ordures ménagères.
Les trois communautés d’agglomération (CACEM, CAESM et CAPNORD) assurent la collecte de nombreux flux (jusqu’à 5 flux en porte-à-porte) : Collecte des ordures ménagères, collecte séparée des emballages légers et du verre, collecte séparée de biodéchets pour le sud de la Martinique et les plus grandes communes du Nord, collecte des encombrants et des déchets verts.

C’est le syndicat Martiniquais de traitement et de Valorisation des Déchets (SMTVD), créé en 2014, qui assure le traitement des déchets collectés sur ces différentes installations.
 

Traitement des déchets en Martinique

Déchèteries: un outil à développer

La déchèterie est un outil de tri à la source performant qui permet d’orienter les déchets collectés dans les filières appropriées à un coût optimisé pour la collectivité. Le réseau actuel compte 11 déchèteries, un maillage insuffisant pour le territoire qui à terme devrait en compter une vingtaine. Les tonnages collectés progressent de manière significative chaque année.
 

Année 2007 2016
Tonnage collecté en déchèterie 5000 t 30 000 t

 

Le service de collecte en porte-à-porte en Martinique est bien plus important que sur le territoire hexagonal, il s’explique en partie par la faiblesse du réseau de déchèterie en place. Les collectes d’encombrants et de déchets verts en porte-à-porte sont appelée à disparaître dans leur forme actuelle au profit du réemploi ou de l’apport en déchèterie.
 

Traitement des déchets en 2016

Avec un niveau d’équipement en structure de traitement (seul incinérateur des DOM, présence d’un centre de Valorisation organique…) et un niveau de service de collecte important, le taux de valorisation des déchets en Martinique progresse chaque année.  

Les performances de tri des habitants ainsi que le maillage des déchèteries restent des points faibles sur le territoire. L’optimisation du Service Publique de Gestion des Déchets (SPGD) représente également un enjeu important.


Objectif et missions de l’ADEME 

La Collectivité Territoriale de Martinique et l’ADEME accompagnent les porteurs de projets dans le cadre du Programme Territorial de Maitrise des Déchets (PTMD) sur : 

  • La réalisation d’études de faisabilité préalables à des investissements ou d’optimisation/planification de la gestion des déchets
  • Les investissements 
  • L’animation, la formation et la communication 

Sur l’ensemble des thématiques suivantes : mise en place de nouvelles collectes séparées, de nouvelles filières de valorisation locales, déchèteries, gestion de proximité des biodéchets, centre de tri et de surtri…

L’ADEME soutient à travers un marché d’accompagnement les collectivités dans leur démarche de meilleurs connaissances des coûts de la gestion des déchets à travers la matrice « ComptaCoût® »


Les actions exemplaires 
 

Séminaire sur le tri des déchets

Organisation en septembre 2017 d’un séminaire d’échange Inter-DOM sur les coûts de la Gestion des déchets pour mieux appréhender la gestion des déchets dans les DOM, faciliter les échanges entre les acteurs du monde des déchets dans les territoires Guadeloupe, Martinique et Guyane, créer les conditions d’une collaboration et d’une synergie de moyen terme entre collectivités des DOM.

A cette occasion, un panorama complet des coûts de la gestion dans les DOM a été établi montant les surcoûts important que nos territoires subissent : 
Restitution des coûts du service public de gestion des déchets ménagers DOM et DFA (PDF - 1.73 Mo)

Pour en savoir plus vous pouvez aussi consulter les "actes du séminaire" .

Quelques documents de référence